OUEST FRANCE, publié le 20/09/2015

Une expo insolite et nomade à Issé

Le concept de Nomad'Expo : installer dans un lieu insolite des photos, sculptures, peintures et des tapisseries...


Un très vieux chêne et une échelle adossée, le long de laquelle seront accrochées des toiles ; une photo d'une grenouille qui sort la tête de l'eau, disposée juste au bord d'une mare... Voilà des exemples de ce que pourra découvrir le visiteur lors de la Nomad'Expo qui a pris place dans ce jardin privé de 5 000 m2, situé à Issé et ouvert au public ce dimanche. Treize artistes ont disposé leurs oeuvres dans ce lieu bucolique et sauvage : huiles, pastels, encres, bustes sculptés, photos à la fois abstraites et figuratives, tapisseries, tableaux de verre dans lequel des motifs sont incrustés...

Le concept est simple et original : transposer la galerie d'art dans des lieux insolites et y créer une scénographie. Les pistes pour de prochaines éditions : une chapelle, un hôpital, des parcs, « et pourquoi pas le château de Châteaubriant ! », pense tout haut Daniel Roussel, porte-parole de cette bande d'artistes, rencontrés pour la plupart à l'artothèque de Châteaubriant. « On aime bien faire des choses ensemble et passer de bons moments. » Nomad'Expo se tiendra une fois par an ou en biennale, ce n'est pas encore décidé.

 

 

 

L'ECLAIREUR le 11/09/2015 par Cécile Rossin

13 artistes exposent au jardin des Souches du Don

L’idée est née d’une première expérience similaire en 2013, dans le cadre de la manifestation départementale L’Art prend l’air.

« Le jardin des Souches du Don, d’Anne et Michel Bouvet, avait accueilli quatre peintres et moi-même. Et malgré le temps très maussade, environ 400 visiteurs étaient venus découvrir cette exposition », raconte Daniel Roussel, auteur photographe bien connu à Châteaubriant.

Il est aussi devenu le porte-parole du collectif d’artiste Nomad’expo, formé dans le but de proposer une nouvelle manifestation de ce genre : « Anne et Michel Bouvet étaient très désireux d’accueillir de nouveau une telle exposition dans leur jardin, explique-t-il. L’objectif de Nomad’expo est de promouvoir des artistes plasticiens et des artisans d’art dans des lieux insolites ou remarquables ».

Un jardin qui fait la part belle à la nature

Une catégorie dans laquelle rentre le jardin des Souches du Don, fort de ses 5 000 m2 : « Nous sommes arrivés il y a un peu plus de 30 ans dans une campagne archi- policée, et exploitée par et pour l’agriculture, où la nature n’existait pour ainsi dire plus. Nous avons eu à cœur de réintroduire un maximum de plantes sauvages », témoignent les propriétai res, créateurs de jardins professionnels.

« C’est seulement depuis 2003 que nous avons imaginé donner à notre terrain la forme qui le structure à l’heure actuelle. Le plan dessiné sur le papier a été réalisé sur le terrain au moyen d’un tracé à la sciure et cendre de bois. Les lignes sont devenues chemins et massifs en un seul jour. Les plantations d’arbres et d’arbustes ont suivi rapidement, et se poursuivent encore. Les vivaces horticoles se sontsuccédé avec plus ou moins de réussites et d’échecs. Les plantes sauvages ramassées à la lisière de jardins de plusieurs régions montagneuses se sont glissées parmi leurs consœurs sélectionnées et améliorées ».

Peintres, sculpteurs, verrier…

C’est donc dans ce bel écrin que seront exposées, chacune dans leur espace propre, les créations de 13 artistes, essentiellement locaux : Linda Denli, verrier à Issé ; Marino Fabre-Cartier, licière (artisan des métiers à tisser) à Rezé ; Delphine Lehars, peintre à Erbray ; Claudie Perrigaud, peintre et sculptrice à Marsac-sur-Don ; Linda Puttaert, peintre à Saint-Michel-et-Chanveaux ; Jean-Paul Constant, sculpteur à Moisdon-la-Rivière ; Bernard Delaunay, peintre à Châteaubriant ; Yves Doucin, peintre à Piré-sur-Seiche ; Jacob, peintre à Saint-Michel-et-Chanveaux ; Gilles Lecunff, peintre à Rougé ; Jean-Pierre Pineau, peintre à Soudan ; Daniel Roussel, auteur-photographe à Châteaubriant et Denis Thébaudeau, sculpteur à Petit-Auverné.